Vous écoutez "Someone like you" interprété par Adèle

In memoriam
Certains des chats que nous avons accueillis nous ont marqués.
Quelques uns ont eu la chance de finir leur vie dans une famille aimante, d'autres sont morts au refuge sans plus jamais avoir connu d'autres mains affectueuses que celles de nos bénévoles. Trop âgés, porteurs de maladie ou accidentés sans espoir de leur rendre leur autonomie, nous ne les oublions pas.





César
Douna
Ebène
Poupouna a quitté sa maîtresse en novembre 2010 : un immense chagrin
Océane, à gauche, et Simba, nos deux siamois nous ont quitté à quelques mois d'intervalle. O'Maley, la mascotte de la rue de la Mulatière, décédé en 2011 après des années au refuge Minet, un chat jeune mais qui n'a pas pu s'adapter nous a quitté en septembre 2011. Ce gentil et timide chat aurait mérité un meilleur sort que de finir sa vie dans le refuge.
Van Gogh, nous ne t'oublierons pas, tu étais si beau
Mama et Bambi Gribouille : elle était la mascotte de la rue Evrard. Jolie chatte tricolore, un peu craintive, qui adorait se mettre à la fenêtre du bureau. Elle vivait depuis longtemps isolée des autres chats : compagne de Simba (sur la photo à droite) et d'Océane, c'était la dernière positive à la FiV qui a pu terminer sa vie à l'abri. Maëlle jolie petite chatte timide, discrète et réservée qui se reposait souvent dans les petites niches pour être tranquille. Personne ne lui aura tendu la main douce et câline qu'elle attendait. Elle nous a quitté subitement en juillet 2013 après deux années passées au refuge. Personne n'oubliera son beau et doux pelage. Etna nous a quitté en ce beau mois de juin 2014. Nous garderons d'elle le souvenir d'une belle et douce chatte, un peu timide, qui aura passé 3 années au refuge entourée de la gentillesse des bénévoles.
Angus nous a également quitté en ce beau mois de juin 2014. Il était arrivé au refuge en décembre 2013. Nous aimions tous son air de philosophe ; il semblait avoir tout vu du haut de ses 3 ans. Un chat jeune et beau. Il restera dans nos coeurs pour sa gentillesse et sa discrétion.
Loulou, pensionnaire depuis janvier 2008, avait un statut à part : il était un peu la mascotte du refuge Evrard et bénéficiait d'une grande liberté. Depuis quelques temps son état de santé nous laissait craindre le pire : un oedème cardiaque l'a emporté, malgré l'attention et les soins qui lui ont été prodigués.
Maya, la si gentille et douce Maya. Jolie chatte tricolore de 10 ans qui venait sur le balcon de personnes qui la nourrissait. Souvent poursuivie par des enfants du voisinage, ses nourrisseurs ont préféré l'apporter au refuge pour la faire stériliser et la mettre à l'abri. Nous espérions tant lui trouver une foyer pour sa fin de vie, las, une tumeur de la bouche l'a emportée.
Flocon et Neige, le si joli duo blanc n'est plus. Emportés tous les deux par une insuffisance rénale sévère. Ils ont vécu ensemble, ont galéré ensemble mais ils avaient trouvé au refuge des mains douces et calines.
Fifille, âgé de dix ans, avait été confiée au refuge avec Bebe par sa maîtresse qui se trouvait pendant quelques mois dans une situation ne lui permettant pas de garder les chats. Elle a récupéré Bebe, mais pour Fifille c'était trop tard : elle a succombé à une tumeur maligne qui malgré les soins prodigués par le vétérinaire et les bénévoles a évolué très rapidement. Au refuge elle a pu rester avec Bebe son compagnon et ne pas se sentir trop seule
Notre gentille et discrète June, chatte de 13 ans s'est éteinte au refuge où elle a passé de longues années. Trop âgée pour les adoptants et pourtant si douce, elle jouissait de l'affection des bénévoles qui l'ont accompagnée jusqu'à la fin. June nous ne t'oublierons pas. Chester, le magnifique chat noir et blanc qui squattait le bureau de la rue Evrard en 2014 avait été adopté par une personne au grand coeur. Il s'est éteint il y a quelques jours en ce printanier mois d'avril 2016. Malgré les soins et l'amour dont il était entouré, malgré son jeune âge, il s'en est allé victime d'un ostéosarcome, laissant derrière lui un vide immense et un grand chagrin à celle qui lui avait généreusement offert un foyer, une seconde chance. Nous penserons toujours à toi Chester et sommes heureux que tes dernières années aient été si douces.
Myrtille, cette jolie "perle noire" arrivée au refuge il y a quelques années, très sauvage, et avait longtemps échappé à l'oeil du photographe. Elle s'est éteinte, son coryza chronique a fini par l'emporter.
Haribo, ce gentil rouquin adopté par une amoureuse des chats, a succombé après 2 ans de bonheur à une leucémie foudroyante.
Il laisse beaucoup de chagrin à son adoptante et des souvenirs aux bénévoles de l'association

Ela avait été piégée avec sa mère dans une cave. Cette belle chatte grise a été placée et rendue 3 ans après son placement !
Malgré tous les soins prodigués par les bénévoles, elle a succombé à un problème intestinal.
Jethro, 18 ans a eu la chance de finir sa vie dans une famille d'accueil aimante.
Peggy, jolie chatte tricolore, qui vivait au refuge de la Mulatière, nous a quitté victime de la FIV. Elle manque à son compagnon Roucky mais aussi à tous les gens qui la connaissait : elle avait une tendre manière de mettre sa tête dans vos mains quand vous alliez la caresser.
Angie, 9 ans, locataire du cimetière de Montmartre a succombé d'un cancer du museau.
Lolita, 14 ans, trouvée errante, mais tatouée Amis-Chats, elle n'a pas eu la chance d'une fin de vie confortable : un cancer dévorait sa patte.
Bloody, jolie chatte tricolore a été trouvée dans la rue, adoptée, puis rendue et enfin adoptée dans une excellente famille, sa malchance l'a poursuivie : elle s'est éteinte victime d'une tumeur de l'intestin
Anonyme, piégée en 2012 dans une propriété dont la dame avait été hospitalisée, n'a jamais supporté le changement.
Camélia, notre sauvageonne si mal "coiffée" s'en est allée aussi. Elle était là depuis de nombreuses années, une chatte craintive qui ne se mettait jamais en valeur quand des visiteurs arrivaient : toujours sur ses gardes. Nous avons longtemps espéré pour elle un adoptant habitant la campagne pour lui permettre d'y finir sa vie en toute quiétude. Elle avait cette année plus de 10 ans mais ressemblait à une jeune première. C'est toujours très triste de voir partir un chat pour le paradis qu'il mérite, mais Camélia aurait dû avoir sa chance.

AMIS CHATS Association Loi 1901
Siège : 52, rue Florent Evrard - Local : 31, rue Crozet Fourneyron - BP 241 - Saint-Etienne
Tél. : 04-77 33-56-02 et 04-77-38-89-99
Copyright MB © 2010